Ventilation et qualité de l’air

Afin de s’assurer de la qualité de l’air dans l’ensemble de nos établissements scolaires, le Centre de services scolaire a effectué des tests de mesure de dioxyde de carbone ( CO2). Cette vaste opération a été réalisée entre le 18 janvier et le 12 mars dernier par une firme spécialisée selon les directives ministérielles.

En résumé :

  • 70 bâtiments ont fait l’objet de cette opération
  • 31 bâtiments à ventilation naturelle
  • 39 bâtiments à ventilation mécanique
  • 223 salles de classe évaluées

Procédure d’analyse
Pour chacune des 223 salles de classe évaluées, les taux de CO2 ont été mesurés à trois reprises: avant le cours, au milieu du cours et après l’ouverture des fenêtres ou de la porte durant une période de 20 minutes.

Le ministère de l’Éducation (MEQ) mentionne que les concentrations de CO₂ en deçà de 1 500 parties par million (ppm) sont acceptables, mais vise une cible de 1 000 ppm.

Résultat dans nos établissements
La majorité de nos 70 établissements répondent au seuil établi par le ministère, soit une concentration de CO2 de moins de 1500 ppm :

  • 52% des classes avec ventilation naturelle ont obtenu un taux de C02 de moins de 1500 ppm, dont 13 % avec un taux de C02 de moins de 1 000 ppm
  • 68% des classes avec ventilation mécanique ont obtenu un taux de C02 de moins de 1500 ppm, dont 30% avec un taux de C02 de moins de 1 000 ppm

Processus d’amélioration
Tous les établissements ayant obtenu des résultats dépassant le paramètre privilégié par le MEQ ont déjà apporté des modifications permettant d’améliorer grandement la situation de départ :

  • Ouvertures des fenêtres et de portes plusieurs fois dans la journée
  • Modification de l’horaire de fonctionnement des systèmes de ventilation
  • Augmentation de l’apport en air frais introduit par les systèmes de ventilation

Résultats en date du 9 avril en suivi de l’application des correctifs pour certains établissements

Situation de départ 

Offrir un environnement sain aux élèves et aux membres du personnel
La santé et la sécurité de l’ensemble de nos élèves et de nos membres du personnel se situent au sommet de nos priorités comme organisation. C’est pourquoi nous avons effectué cette vaste opération avec rigueur et que nous poursuivons notre processus d’amélioration.