Lab-École Maskinongé : le chantier s’amorce officiellement

Conférence de presse : la première pelletée de terre

Photos : Véronic Vanasse

Maskinongé, le 16 septembre 2021 – C’est avec un grand enthousiasme que le Lab-École et le Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy annoncent le début des travaux du Lab-École Maskinongé. M. Ricardo Larrivée, cofondateur du Lab-École, M. Simon Allaire, député de Maskinongé, et M. Martin Fréchette, directeur de l’école Belle-Vallée et futur directeur du Lab-École Maskinongé, ont procédé à la première pelletée de terre de ce chantier hautement attendu par la communauté.

Le projet de Lab-École Maskinongé est soutenu financièrement par le gouvernement du Québec. En ce sens, le ministère de l’Éducation (MEQ) a accordé une contribution financière de près de 16,6 M$ dans le cadre de la mesure budgétaire Ajout d’espace pour la formation générale. Cette mesure permet aux organismes scolaires d’augmenter la capacité d’accueil de leur parc immobilier à la suite d’une croissance de clientèle. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs ajoute un montant de 1 M$ par l’entremise de son Programme de vitrine technologique pour les bâtiments et les solutions innovantes en bois.

De plus, le Lab-École bénéficie de l’appui financier de multiples partenaires, permettant de bonifier ce projet rassembleur et ainsi offrir à la communauté une infrastructure complète. Soulignons notamment l’appui majeur de la municipalité de Maskinongé qui a investi un montant de 1 M$ et celui de la Fédération des caisses Desjardins du Québec, dont la contribution de 500 000 $ sera dédiée au financement de la construction d’un nouveau gymnase qui sera ouvert à toute la population.

Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, le gymnase existant sera démoli et les travaux de fondation débuteront pour faire place au Lab-École Maskinongé, dont l’ouverture est prévue en 2023. Après ceux de la Ville de Québec et de Saguenay, le Lab-École Maskinongé sera le troisième à lever de terre. Le CSSCR et l’équipe du Lab-École se réjouissent de voir ce projet se concrétiser, lequel profitera aux enfants, au personnel scolaire et à leur communauté.

Un agrandissement ouvert sur l’extérieur

Le projet consiste à agrandir l’école Saint-Joseph vers l’est et ainsi créer une suite d’espaces communs et collaboratifs : ateliers, salle à manger, cuisine, gymnase. Le concept architectural fait la part belle à la cour afin de maximiser l’utilisation éducative de l’extérieur. S’y retrouveront notamment un potager qui sera en étroite relation avec la cuisine, une classe extérieure et un préau, espace de choix pour profiter du grand air en toutes saisons.

Une fois terminée, la nouvelle école comprendra 10 classes : trois nouvelles classes de niveau primaire, trois nouvelles classes de niveau préscolaire et quatre classes existantes rénovées. Entre 150 et 175 élèves profiteront de cet environnement scolaire innovant et ouvert sur la nature.

Le Lab-École Maskinongé a été conçu par le consortium Paquet & Taillefer + Leclerc architectes, lauréat du concours d’architecture Imaginons l’école de demain ensemble. La collaboration des firmes Stantec et Mousse Architecture de paysage est aussi à souligner.

Identité et fierté locales

L’identité architecturale et culturelle locales ont été des sources d’inspiration. La forme et les matériaux de l’école ne seront pas sans rappeler le patrimoine bâti de Maskinongé, caractérisé par les toits à deux versants et les galeries couvertes de bois. « L’école des Cerisiers », nom de la future école choisi à la suite du vote de la population, fait quant à lui référence aux fameuses cerises de Maskinongé qui faisait la réputation de la région à une certaine époque. Pour découvrir le Lab-École en images, cliquez ici.

Un bâtiment innovant en bois

En plus de bénéficier des connaissances et de l’expertise du Lab-École, l’école Saint-Joseph participe au programme de vitrine technologique pour les bâtiments et les solutions innovantes en bois du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. En ce sens, le projet utilisera un maximum de bois dans la construction de l’établissement, soit par exemple dans la charpente structurale principale, l’ossature légère, les panneaux de support des membranes, l’isolation, les parements extérieurs, les platelages, mais aussi pour la finition intérieure. Ce bâtiment innovant sera la première école en bois au Canada.

Citations

« Permettre à nos jeunes de se développer dans des écoles innovantes, qui favoriseront la réussite et la persévérance scolaires est très important pour nous. Notre gouvernement est déterminé à offrir à tous les élèves du Québec et à l’ensemble du personnel scolaire, une expérience d’apprentissage et d’enseignement exceptionnels. Je sais que l’arrivée de ce Lab-École à Maskinongé s’inscrit dans cette vision et contribuera à la réussite de nombreux élèves. »

-Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation

« La réduction de l’empreinte carbone des bâtiments par une plus grande utilisation du matériau bois est au cœur du Programme de vitrine technologique pour les bâtiments et les solutions innovantes en bois du Ministère. Le Lab-École, dont les travaux sont officiellement lancés aujourd’hui, s’inscrit dans cette visée, à la fois par l’intégration du bois pour de multiples composantes que par la valorisation de la ressource. Notre engagement financier confirme l’importance, pour notre gouvernement, de contribuer aux projets qui sont synonymes de fierté, d’innovation, et qui mettent de l’avant une ressource naturelle, locale et renouvelable. »

-Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs,
ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue
et de la région du Nord-du-Québec

« L’école de demain prend forme dans la circonscription de Maskinongé ! Je salue le travail colossal des différents acteurs qui contribuent à la réalisation de ce projet extraordinaire qui à la base, était un rêve. Un rêve qui devient enfin réalité ! Je me réjouis déjà à l’idée que des enfants de ma circonscription puissent vivre une expérience d’apprentissage hors du commun, laquelle saura certainement contribuer à leur épanouissement personnel et à leur réussite scolaire. »

-Simon Allaire, député de Maskinongé

« Savoir que le jardinage et la cuisine seront au cœur de la pédagogie au Lab-École Maskinongé me réjouit. Grâce à l’alimentation, les enfants acquièrent une foule de savoirs, mais ils apprennent aussi à prendre soin d’eux, de leur santé et à être heureux. C’est ce qu’on peut offrir de mieux aux enfants du Québec. De plus, avoir des potagers dans la cour est une des façons de rendre cet espace riche et attrayant, ce qui est essentiel, car les enfants passent énormément de temps dans la cour d’école pendant leur parcours scolaire. »

-Ricardo Larrivée, cofondateur du Lab-École

« Ce n’est pas qu’une pelletée de terre symbolique qui se vit aujourd’hui, mais bien la concrétisation d’un projet pensé, réfléchi et tant désiré par les équipes de travail du Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy. La patience des gens de Maskinongé sera récompensée, car les élèves, les membres du personnel et toute la communauté bénéficieront d’un environnement scolaire et communautaire incroyable. »

-Luc Galvani, directeur général du Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy

 « Maskinongé est fière de faire partie des municipalités choisies dans les projets de Lab-École. Nos enfants seront privilégiés et apprécieront ce nouveau modèle d’école. Merci à toute l’organisation du Lab-École ainsi qu’au ministère de l’Éducation. »

-Roger Michaud, maire de Maskinongé

« Le Fonds du Grand Mouvement est fier d’être partenaire de ce troisième Lab-École à voir le jour au Québec. La contribution de 500 000 $ de Desjardins permettra la construction d’un nouveau gymnase qui servira également à différentes ligues sportives de la région. C’est là notre manière de continuer de contribuer aux mieux-être des jeunes et des collectivités de la Mauricie. »

Janie Croisetière, présidente de la Caisse populaire Desjardins de Maskinongé