Télétravail

Le personnel du centre administratif est joignable par courriel et téléphone seulement.

Télétravail

Le personnel du centre administratif est joignable par courriel et téléphone seulement.

Inauguration d’une murale pour les finissants autochtones

Trois-Rivières, 18 février 2021 – Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire, l’école secondaire des Pionniers a inauguré une toute nouvelle murale soulignant la réussite éducative de ses élèves autochtones. Ce projet inspirant émane du travail de trois éducateurs spécialisés, soit Luc Gagné, Marilyn Berthiaume et Emmanuelle Caya.

Cette réalisation, en forme d’inukshuk, procurera une motivation aux 29 élèves atikamekw et aux 2 élèves abénakis qui fréquentent l’établissement. La murale a comme but premier de féliciter les finissants pour tous leurs efforts, mais aussi d’inspirer les autres élèves autochtones à terminer leur cheminement. En effet, les élèves autochtones ont souvent une réalité différente qui peut mettre des freins à leur scolarisation.

À la fin de l’année scolaire en cours, trois noms de finissants viendront s’ajouter à la murale, au côté des trois finissants de l’année dernière.

Le projet Kickitan

En plus de la murale, l’école secondaire des Pionniers encadre ces jeunes tout au long de l’année scolaire et leur fait vivre des activités encourageant la persévérance scolaire. C’est d’ailleurs l’objectif principal du projet Kickitan, qui signifie « Tu es capable » en atikamekw. À travers certaines activités et sorties, ils développent le sentiment d’appartenance, la confiance et la motivation. Pour favoriser la sécurisation culturelle, en collaboration avec le Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières, les activités sont adaptées pour eux et celles-ci leur permettent de parler leur langue. Les élèves non autochtones sont aussi invités à participer aux activités, ce qui permet de créer des liens interpersonnels.
En raison de la pandémie, certaines activités ne sont pas possibles cette année. Les trois éducateurs spécialisés responsables du projet continuent d’entretenir un lien de confiance avec les élèves grâce à des interventions individuelles, dont la mise en place d’un comité abordant le racisme systémique et la création d’une murale « Changer le monde une oeuvre à la fois ».

« L’équipe attitrée au projet Kickitan s’assure que la persévérance soit au coeur de leurs activités et nous constatons des résultats concrets et favorables. Je suis très fier de voir le rayonnement et l’impact positif que cela procure aux élèves de toutes les nationalités. Instruire, socialiser, qualifier, intégrer et s’ouvrir sur le monde sont toutes des valeurs importantes qui sont mises en avant-plan avec ce projet. »
– Jonathan Bradley, directeur de l’école secondaire des Pionniers

Dévoilement de la murale